Bougeotte

Aude Brisson (illustration)
Perrine Joe (texte)
Format 18 × 24 cm
Sortie le 05 avril 2019
40 pages
ISBN 979-10-94908-13-6
À partir de 5 ans

13,50

Alors qu’ils viennent d’emménager dans une nouvelle maison, Basile et son père font une découverte extraordinaire : leur maison déménage tous les jours !
Grâce à elle, ils découvrent tous les matins un nouveau paysage : le désert, des gratte-ciels, un vieux volcan, des plages sauvages, un lac rempli de pélicans… Quand elle finit par s’attarder dans un banal petit village l’aventure semble se terminer, alors qu’elle ne fait que commencer !

µ Ils ont aimé

L’as-tu lu mon p’tit loup ?

Univers fantasque, pétulant, optimiste… véritable hymne à l’aventure où il s’agit de voir le verre toujours à moitié plein, d’accueillir l’inattendu les bras ouverts. Donc Bougeotte est un album qui laisse entrevoir que le changement, quel qu’il soit, peut-être bénéfique tant qu’il est vécu dans la complicité.

Denis Cheissoux

L’as-tu lu mon p’tit loup ? du 28 avril 2019 : (début à 2 min 25)

lire l'article

Télérama

Pas de routine dans cette maison biscornue, qui déménage au gré de sa fantaisie. Un album joyeux.

Qui est l’architecte de cette drôle de maison ? Pirouette Cacahuète ou le facteur Cheval ? Parce qu’on aimerait bien savoir qui a eu l’idée de bâtir cette bicoque culbuto en forme de cerf-volant, avec un trou dans le toit cathédrale, une fenêtre en forme de cercueil, et l’autre en forme de cœur. Pour le savoir, il suffit de regarder le nom de l’illustratrice de cet album libre comme l’air, qui a soufflé sur les couleurs comme sur une aigrette de pissenlit et doté ses personnages de nez virgules pleins de promesses, alors que l’avenir de cette famille dans sa nouvelle maison n’est pas gagné-gagné. Le papa n’a pas la fibre grincheuse. Une béance dans la toiture ? C’est pour mieux laisser entrer les nuages, mon enfant. La moquette est pleine d’eau ? Mais enfilez donc votre maillot de bain. Les fondations sont branlantes ? Attachez vos ceintures, on part pour un grand voyage. A tout problème, une solution ! Cet album chante sa leçon d’adaptation avec fraîcheur et fantaisie. L’écriture aérienne fusionne avec l’image, les mots cocasses volent comme des bulles. A l’image du titre, belle trouvaille. Bougeotte est le nom de la maison, à l’état civil, et elle le porte bien. Vous allez voir que tout plein de doudous vont s’appeler Bougeotte, après lecture de cet album guilleret.

Marine Landrot
Télérama 3613, 10/04/19, p63

lire l'article

Grand-Mercredi

Qui est l’architecte de cette drôle de maison ? C’est la question que vos Petits-Enfants se poseront en découvrant la première de couverture… Pas de routine dans cette maison qui déménage au gré de sa fantaisie ! Au détour d’illustrations pétillantes, cet ouvrage vous invite à découvrir l’histoire d’un père et son fils à la découverte de pays magnifiques. Un album qui saura plaire à vos petits aventuriers, qui voudront, eux aussi, avoir une maison qui a la Bougeotte !

lire l'article

La mare aux mots

Voici Bougeotte : une maison pas comme les autres. Elle est de travers, a quatre cheminées et des fenêtres de toutes les formes. Mais Bougeotte plaît beaucoup à un papa et à son fils… qui ne savent pas ce qui les attend ! Car Bougeotte porte bien son nom. Tous les matins, c’est la surprise : vont-ils se réveiller au bord de l’eau, au milieu du désert ? Un jour Bougeotte décide de rester dans un petit village… C’est le début d’une nouvelle aventure ! Quel joli album que Bougeotte ! Perrine Joe nous propose une histoire poétique, celle d’un petit garçon et de son papa qui achètent une maison pas comme les autres… Une maison qui ne tient pas en place (ou presque). On vole d’une page à l’autre, pour se retrouver au milieu des gratte-ciels, au bord d’un lac, dans le désert ou au milieu d’un charmant village (où nos héros vont décider de s’installer). Tout est magique dans Bougeotte : de son architecture aux voyages, jusqu’au quotidien de cette drôle de famille. Les illustrations vives et colorées d’Aude Brisson nous dépeignent un univers lumineux et chaleureux où il fait bon vivre. Transformer et ré-imaginer chaque jour sa vie pourrait être le mot d’ordre de ce joli album et l’on signe tout de suite !
Un bel album poétique et enlevé, aérien et aventureux !

lire l'article

Petites Madeleines

Cette maison qui déménage, emmenant avec elle un père et son fils à la découverte de pays magnifiques, c’est une vision magique du cocon familial. Et puis un jour la maison se pose, et il est peut être temps pour le duo de s’ouvrir à d’autres aventures, d’élargir les murs de la maison (et de leurs cœurs) pour des invitées…

Des couleurs chatoyantes, des illustrations pétillantes et une très belle invitation à apprécier le temps en famille (ici recomposée). Un album qui saura plaire aux jeunes aventuriers, qui voudront eux-aussi avoir une maison qui a la bougeotte !!

Très chouette publication de la maison d’édition Le Diplodocus, née en 2015 dans Le Gard, que je découvre avec plaisir.

lire l'article

Liyah.fr

Voici une très chouette histoire pour enfants sur une maison des plus incroyables ! Je vous invite à découvrir ce joli album édité chez Le Diplodocus.

– Cette histoire pour enfants est vraiment très sympa et originale. On suit ici Basile et son père qui viennent d’emménager dans leur nouvelle maison. Celle-ci est juste incroyable, puisqu’ils viennent de découvrir que leur maison à la bougeotte, elle change toujours d’endroit. C’est l’occasion pour Basile et son père de faire des découvertes incroyables !

J’ai trouvé l’histoire vraiment originale et amusante, et franchement qui ne voudrait pas avoir cette maison ?! En tout cas moi, ça me plairait bien de pouvoir voyager avec ma maison !
Je pense que cette histoire pour enfants plaira au plus grand nombre justement pour son originalité et son petit côté incroyable et rigolo. C’est une histoire amusante mais touchante à la fois avec une jolie fin très bien trouvée.

– Je pense que vous pouvez proposer cette histoire aux enfants dès 5 ans. C’est parfaitement adapté à cet âge là, avec une histoire un peu plus consistante, un thème original et une petite fin qui porte un beau message sur la famille. Vraiment c’est l’idéal pour ces enfants mais aussi ceux un peu plus grands, sans soucis. Ils pourront la lire seule, sans soucis.

Les dessins sont également très sympas. Je ne connaissais pas du tout cette illustratrice mais j’ai aimé son style frais, joyeux et enfantin à la fois. Un subtil mélange très réussi. Les couleurs sont également très jolies et l’ensemble est vraiment très harmonieux. Un joli album !

lire l'article

Val et ses livres

Cet album est un véritable coup de cœur ! C’est ma toute première chronique pour un album chez Le Diplodocus, une maison d’édition prometteuse, proposant des livres tous plus beaux les uns que les autres. Celui-ci est merveilleusement illustré par Aude Brisson. Des couleurs, de la fantaisie et beaucoup de fraîcheur… Des illustrations qui accompagnent avec brio le texte plein de poésie et de jolis mots de Perrine Joe.

Il y a tant de choses qui m’ont plu dans cet album… La relation père/fils, très complice, le papa si fantasque et spontané, la maison aventurière et espiègle, les voyages à l’autre bout du monde (l’un de mes sujets de prédilection, en littérature de jeunesse et dans la vie)… Mais il y a aussi cette façon d’aborder tout en douceur et avec beaucoup d’optimisme le thème de la famille monoparentale puis enfin, à la toute fin, recomposée.

Un livre que je recommande dès l’âge de 5 ans et déjà disponible en librairie.

lire l'article

Le Parfum des Mots

En premier lieu, c’est le titre qui m’a intriguée. Ensuite, dès que j’ai découvert la quatrième de couverture j’ai senti que cet album allait être original. Et je n’ai pas été déçue.

« Bougeotte » est une belle ode à la vie et à la continuité de l’existence. En effet, cet album explique tout en finesse que la vie continue et qu’un jour il faut tourner la page ; tout en se constituant une réserve de souvenirs heureux.

D’ailleurs, une des phrases de la première page, « Au revoir notre vie d’avant », donne le ton: qui dit nouvelle vie dit nouvelle maison pour Basile et son papa. Très vite père et fils se familiarisent avec leur nouvelle habitation qu’ils surnomment « Bougeotte ». Le jeu est de deviner chaque soir quelle destination ils découvriront en se réveillant.

Les illustrations colorées et dynamiques d’Aude Brisson offrent de charmants contrastes. « Bougeotte » est un album qui a du peps! En même temps, le texte de Perrine Joe est très touchant, il m’a beaucoup émue. Il n’est pas toujours facile de parler du deuil avec un jeune public (que ce soit la perte d’un être cher ou une séparation), de même qu’il peut parfois être difficile de reconstruire sa vie.

« Bougeotte » aborde ces thématiques avec beaucoup de pudeur et de poésie. Un album que je vous recommande chaudement !

lire l'article

Chloé Seguret

Étrange, cette petite bicoque toute brinquebalante dans son petit coin de campagne. Tout aussi étrange, la façon dont papa a choisi de l’acheter sans même la visiter. A croire qu’il est ouvert à toutes les surprises, d’ailleurs, il semble a peine contrarié en découvrant le trou dans le toit. L’enfant qui l’accompagne (qui est le narrateur) à l’air tout aussi serin, prêt à changer de vie sans montrer de signe d’hésitation ou d’inquiétude.

En tout cas, sitôt l’achat réglé, père et fils s’installent dans la maisonnette. La maman? On ne sait pas, elle n’est pas mentionnée dans l’album, même si elle apparaît sur une photo encadrée sur un des murs de la bicoque.

Quand, dès nuit tombée, la maison semble trembler sous les courants d’air, l’enfant se rassure en se blottissant dans les bras paternels.

Au réveil, la surprise est a son comble.

Disparu le petit coin de campagne, la maison est désormais entourée d’eau.

Papa réfléchit puis prend la décision qui s’impose : allez hop, en maillot de bain. Le lendemain, c’est dans le désert qu’ils se réveillent.

Ainsi chaque jour, ils découvrent un nouveau paysage. Bougeotte, la maison bien nommée, semble se déplacer au gré de sa fantaisie.

Mais si, finalement, il y avait un véritable projet dans sa tête de maisonnette ?

Voilà qu’un beau jour, sans raison apparente, elle décide de devenir sédentaire. Toujours prêts à s’adapter, le père et son fils en profitent pour se faire des amis. Et c’est une autre sorte d’aventure qui peut commencer.

Une histoire très originale et pleine de fantaisie, servie par des illustrations dans lesquelles il règne une joyeuse agitation. J’aime l’excentricité de la situation, montrée comme tout à fait normale.

lire l'article