gratin d’hippopotame

Reza Dalvand (texte et illustration)
Format 23 x 19 cm
Sortie le 08 mars 2018
26 pages
ISBN 979-10-94908-08-2
À partir de 3 ans

12,90

Aujourd’hui, j’ai cru que maman voulait me faire manger des spaghettis et de la salade. Quelle horreur !
Mais je n’avais pas bien regardé, c’était de la girafe et de la tortue, et c’était bien meilleur.

Reza Dalvand nous invite à regarder au delà des apparences et nous montre qu’avec un peu d’imagination, notre repas quotidien peut se transformer en festin fantastique.

µ Ils ont aimé

La mare aux mots

C’est l’histoire d’une petite fille qui refuse de manger son plat de pâtes « Moi j’aime pas les spaghettis et jamais de la vie j’en mangerai ! » s’insurge-t-elle ! Face à ce refus catégorique, sa maman s’étonne, car ce sont pas des spaghettis qui sont dans l’assiette mais bien un « plat de girafe ! ». Au contact de cette maman pleine de ressources, les spaghettis prennent la forme d’une girafe tandis que la sauce et les champignons représentent les tâches de l’animal…
Gratin d’hippopotame est un magnifique album, plein d’humour et de poésie ! Reza Dalvand nous conte l’histoire d’une petite fille qui refuse de manger ce qu’il y a dans son assiette, sous prétexte « qu’elle n’aime pas ». Et en effet, l’héroïne n’aime pas grand-chose : ni les spaghettis ni la salade que lui propose sa maman ! Le repas pourrait se transformer en catastrophe, mais c’est sans compter sur l’imagination de sa mère qui transforme un dîner ordinaire en véritable fête ! Les aliments prennent de drôles de formes : une girafe, une tortue… qui poussent la petite fille à manger toute son assiette ! Reza Dalvand nous invite à faire de notre quotidien un amusement permanent, à aller au-delà des apparences ! Les illustrations sont de deux sortes : d’un côté l’on assiste à la scène du repas, tandis que les « animaux aliments » apparaissent un gros plan, pour le plus grand plaisir des lecteurs et lectrices ! Ce petit album permettra aux enfants de comprendre que dans tous les moments de la journée, même ceux qui leur paraissent les plus pénibles, il est possible d’en rire et de les transformer pour qu’il paraissent plus amusants !
Un très joli album sur l’importance de l’imagination et de faire de son quotidien une aventure !

Sarah

lire l'article

Ricochet

En tête à tête, une mère et sa fille, chacune sur une chaise. Entre elles, une table, un repas. La fillette chahute sur la chaise, la maman la regarde et on lit ce titre surprenant : « gratin d’hippopotame » !

C’est la fille qui prend la parole comme on déclare la guerre : « Ce midi, maman a fait des spaghettis ». L’image sur la page de droite nous dit que ce n’est pas une bonne nouvelle : toute seule à table, la fourchette levée, l’air buté, elle regarde fixement le tas de fils emmêlés dans son assiette. La page suivante confirme ce dégoût. Elle quitte la table et le repas, s’exprime dans un langage d’enfant : « J’aime pas les spaghettis et jamais de la vie j’en mangerai ! »

C’est alors que la maman entre en jeu, calmement, avec un pas de côté incongru. Elle transforme le problème spaghettis, « j’aime pas ! » « jamais », en « plat de girafe » et l’enfant rétive du début est sidérée : « C’est vrai, je la vois maintenant ».

On peut interpréter cet aller-retour mère-fille comme une tromperie de la part de l’adulte et comme une abdication de la part de l’enfant ; on peut y voir aussi la force de l’imaginaire et un mode de relation entre parent et enfant, une tendre comédie où l’une se laisse persuader pour faire plaisir à l’autre, pas dupes ni l’une ni l’autre… L’illustration est tout aussi séduisante que l’histoire, les attitudes des personnages, le jeu dans l’espace avec une table, deux chaises, la mise en valeur des plats – girafe ou tortue, comment sera le gratin d’hippopotame ? – construisent un récit très clair et où chacun, parent, enfant pourra jouer sa partition. Très réjouissant.

Danielle Bertrand

lire l'article

Dream little birds

Reza Dalvand nous offre ici un délicieux album qui se déroule de page en page comme l’on découvrirait un court dessin animé ou une petite pièce de théâtre en huit clos entre une maman et sa fille à table.

L’illustration et le texte se complètent dans ce jeu énonçant à tour de rôle les émotions, les actions qui se déroulent lors de ce repas.

Qui n’a pas connu un jour ou vécu le fameux moment du repas impossible ? Vous savez ce repas où l’enfant bloque devant son assiette bien décidé à refuser tout ingrédient qui s’y trouvera et ce même s’il adore ce que l’on aura pris soin de cuisiner pour sa petite majesté ! Vous voyez la scène ? Vous vous souvenez l’avoir vécu enfant ? Reza Dalvand prend le pari de faire parler sa petite héroïne qui nous raconte avec fort humour son point de vue quant à son blocage gustatif. Heureusement bien que Maman ne comprenne rien à rien, c’est évident, elle a quand même de très bonnes idées…c’est drôlement chouette d’avoir une girafe à déjeuner et une tortue en salade ! La petite adore et les enfants qui découvrent ce livre sont ravis de ce travail d’imagination !

On a beaucoup aimé découvrir ce chouette album de belle qualité, à la tonalité légère, loin d’être moralisante. Les enfants ont rigolé, découvert avec curiosité les plats présentés et l’ingéniosité qui en découle…

Avis aux parents de passage : ce livre développe ici une astuce pour se sortir d’un mauvais pas culinaire, quelques notes de jeu et parfums d’imagination et le tour est joué !

Avis aux enfants de passage : ce livre développe ici une astuce pour pouvoir mettre les mains au plat et faire de grandes œuvres dans son assiette !

lire l'article