des villes à colorier

Lucie Albon (illustration)
Format 14.8 x 21 cm
Sortie le 16 juin 2016
48 pages
ISBN 979-10-94908-04-4
À partir de 3 ans

11,90

Lucie Albon a investi les murs des rues de Lyon, New York et Tokyo avec ses grands collages poétiques en noir et
blanc.
Et c’est au tour du lecteur de redonner de la couleur à ces trois grandes villes. Dessins, coloriages et graffitis, tout est permis !
Un petit carnet de coloriage à emporter partout pour redécouvrir la ville avec des couleurs plein les yeux.

Collection : .

µ Ils ont aimé

La Voie des Indés

Un livre à colorier… en bibliothèque ?!! Poésie ou Hérésie ?

Et pourtant ça n’a pas empêché des villes à colorier d’être sélectionnés par des bibliothécaires pour la Voie des indés.

Voici la chronique de Catherine Barbier, bibliothécaire à Mauguio.


 
lire l'article

madmoizelle.com

Le fort étonnant Des villes à colorier de Lucie Albon, à la frontière entre livre de coloriage et documentaire sur le street art.

Des photos de grands collages réalisés par Lucie Albon dans les rues de Lyon, New York et Tokyo sont laissés à la responsabilité de l’artiste en herbe qui, devant son livre, va pouvoir leur apporter toute la couleur dont il aura envie. Libre à lui aussi de continuer le dessin sur les pages blanches disséminées dans l’ouvrage !

lire l'article

Des avis de bibliothèquaires (libfly)

Au delà de la lecture, un livre qui fait voyager autrement!
Un très beau livre qui permet aux bibliothèques de mettre en valeur leurs fonds sur l’art et le voyage. S’il n’est pas courant de proposer des livres de coloriages dans nos structures, nous avons pris le parti de proposer celui accompagné d’une boîte de feutres et l’idée à séduit enfants et parents qui ont ainsi pris le temps de découvrir notre sélection sur les grandes villes du monde! Une belle expérience qui sera réitérée!
par Stéphanie Coste

street art ou coloriage ?
Le travail de Lucie Albon est inattendu et original, il apparente autant au street art quand elle fait de grand collages en N.&B. à Lyon, New-York ou Tokyo, ou à l’album de coloriage de poche, quand les photos de ces installations se retrouvent dans ce petit livre. Au « lecteur », découvreur de l’œuvre, de colorier ces images plutôt grises. Il y a aussi des pages blanches pour que la créativité du colorieur puisse de développer. C’est un projet hors norme, très intéressant et inhabituel, pas facile à utiliser en bibliothèque, car on plutôt envie de l’emporter pour griffonner ou colorier un peu partout. Un petit livre joli, bien fait, avec son dos toilé, et son papier épais.
par Mediathau

Des villes à colorier
Très beau livre-objet qui associe art, photographie et développement de l’imaginaire au travers des plusieurs villes mondiales. A exploiter en petit groupe dans le cadre d’ateliers.
par BiblioDomazan

lire l'article